Du haut de ses pierres de taille restaurées, la vieille maison de ville sourit doucement à la lune. Dans son œil gauche au verre dépoli, on devine le corps musclé d’un jeune homme sortant de la douche. Sa peau d’airain épouse le blanc moelleux de la serviette éponge, tandis qu’il frictionne ses cheveux crépus. Dans l’œil droit de la vieille dame, on peut voir…

Lire la suite

Juché sur sa mini-pelle, il devise avec le collègue en train d’étaler soigneusement du gravier sur un coin de trottoir. Soudain, il lâche les commandes, se précipite en bas de l’engin, et en deux enjambées se retrouve sur le passage pour piétons. Il attrape délicatement le bras de la vieille dame tombée à terre, frotte sa robe poussiéreuse, et lui demande avec un accent…

Lire la suite

Enzo est un petit dur à cuire. Sur sa branche de lunettes, il y a un morceau de scotch parce qu’elles sont cassées. Il n’a jamais rien connu d’autre que les cris et les insultes, alors forcément, il pense que la vie ça marche comme ça. Il frappe Louna, la chienne, Starwars, le chat. C’est sa manière de leur montrer qu’il les aime. Avec…

Lire la suite

À l’ombre de l’immense cèdre bleu, dans son short noir ourlé d’or, le jeune garçon sautille avec application, ses mains gantées le long du corps, puis replace son protège-dents comme le ferait un professionnel. L’entraîneur, qui n’a pas l’air tout jeune, ne s’en laisse pourtant pas compter, et canalise avec douceur et expérience les assauts fougueux de l’enfant. Derrière eux, tout habillés de vert…

Lire la suite

CONTEXTE Après avoir découvert avec stupeur à l’âge de 38 ans que j’étais une personne dite surdouée, j’ai parcouru de nombreux sites et forums dédiés au sujet. Il m’est apparu que, curieusement, la douance est très souvent associée à la notion de souffrance et de difficultés. J’ai le sentiment que de nombreux surdoués en recherche d’identité s’identifient à des caractéristiques censées les « définir…

Lire la suite

Il est des êtres inexplicablement habités par une solide vocation dès le plus jeune âge. Adam est de ceux-là. Les dames de la cantine vous le diront : alors qu’il n’avait encore que 5 ans, ce petit garçon qui ne ressemblait pas aux autres voulait déjà devenir maire. En attendant d’avoir l’expérience nécessaire pour briguer cette fonction, l’adolescent s’entraînait en occupant le poste de…

Lire la suite

Depuis peu, le temps ne s’écoule plus tout à fait au même rythme. Un battement lent s’est introduit entre les minutes. Doucement il s’étoffe et s’étire. La tension s’écoule bientôt du cœur dans tout le corps, obligeant les yeux à se tourner vers la pendule. Le pressentiment se confirme, c’est bientôt l’heure. Comme chaque soir, la porte s’efface, complice. Il est là. Comme chaque…

Lire la suite

Simone est posée sur les montants de la chaise, hagarde comme un vieux chiffon sale. Plus aucun de ses muscles découragés n’accepte de la porter. Sa sœur aînée, son paysan de père, et maintenant sa mère : en moins de trois mois elle vient de perdre toute sa famille. Exit l’institutrice droite comme un i aux sourcils sévères. Elle a cinq ans et demi et…

Lire la suite

Polonaise d’origine, Elzbieta a écrit les textes de quelques soixante-dix ouvrages pour enfants, et en a réalisé elle-même les illustrations. Ce sont soixante de ces illustrations originales qui ont été exposées cette semaine : aquarelles, pastels, collages,… On y retrouve les lapins « Flon-flon et Musette » et « Petit gris », qui parlent avec leurs mots de la guerre et de la pauvreté, le « Grimoire de sorcière » qui…

Lire la suite

Claude le précise d’emblée, il n’est pas historien : il a travaillé le bois toute sa vie. Mais il y a une histoire qu’il tient à transmettre : la sienne, et celle de sa maman, Marcelle. En ce 9 juin 1944, il a 13 ans. Avec son certificat en poche et la perspective de la fin de la guerre, il a tout l’avenir devant…

Lire la suite

30/65