Laurent

C’est devant une salle comble de six-cent personnes que Laurent et ses musiciens se sont produits récemment. Dans un décor tour à tour étoilé et ensoleillé, la voix sucrée et l’humour espiègle du chanteur ont eu raison d’un public manifestement conquis d’avance. Les mélodies cultes comme « Le soleil donne », « My song of you » ou encore « Cœur grenadine » ont été reprises en chœur par la salle, entraînant un irrésistible balancement des têtes, tandis que les reprises du dernier album « La septième vague », chantées dans un anglais très « frenchy » provoquaient des déhanchements pleins de conviction. À la fin du concert, tout le monde s’est levé du parterre aux gradins pour danser sur un « Si you aimer moi » façon créole avant que la salle polyvalente ne se transforme en piste de boite de nuit avec un « Rockcollection » endiablé version longue.

Laurent a ponctué tout son spectacle avec le récit des aventures d’un jeune garçon très timide : le garçon est devenu grand. C’est un homme toujours un peu timide mais généreux qui donne autant de plaisir qu’il en prend à chanter et à écouter chanter son public. Il a semblé ne pas vouloir partir après plus de deux heures trente de spectacle. Une belle bulle d’amour entre un public et un chanteur qui veut « changer les cœurs avec des bouquets de fleurs ».