Mimi

Elle ne sort pas à n'importe quelle heure. En général, elle attend patiemment qu'il n'y ait plus personne. Alors elle s'y prend tôt le matin ou tard le soir.

Elle passe la tête discrètement de derrière la tôle ondulée, scrute les alentours, puis trottine rapidement sur le béton pour se faufiler le plus vite possible derrière les poubelles.

Coûte que coûte, il lui faut assurer ces sorties. C'est qu'elle a du monde à nourrir... la petite rate grise de la cour intérieure.