L’espoir

Comme chaque soir, elle s’allonge contre lui et respire doucement en écoutant les battements de son cœur. Avec le dos de la main, elle caresse doucement sa joue, lui sourit, et se penche pour poser toute sa tendresse sur ses lèvres.

Comme chaque soir, il lui rend son baiser en fermant les yeux. Il n’est pas du genre expressif, mais il lui serre un peu la main, sans dire un mot, et tout est dit.

Elle sait qu’il n’existe pas vraiment.
Mais l’espoir, lui, la fait exister, elle.

#MercrediFiction