Le vendeur

Il est assis derrière son comptoir,  tête baissée. Je m'avance vers lui et lui demande le prix d'un téléphone. Tout confus, il lève les yeux vers moi, manifestement paniqué. Son regard noir semble vouloir dire quelque chose, mais se dérobe mille fois avant d'y parvenir. Il finit par souffler un suppliant "Frère pas là" avec un accent arabe à couper au couteau. J'observe l'échoppe d'un regard circulaire et je mets fin au supplice : "D'accord, je repasserai alors"...