Le départ

C’est un homme sec, aux longs cheveux blonds un peu filasses et aux bras tatoués.
Il prend le visage de l’enfant entre ses mains et lui dépose un baiser sur le front.
Puis il lui parle longuement, les deux mains posées sur les épaules, comme un père parlerait à son fils.
Une larme perle sur la joue du petit garçon.
Ils restent longuement enlacés.
L’enfant s’assoit sur la banquette arrière, ferme la portière, et leurs regards ne se lâchent pas tandis que la voiture s’éloigne…