Un bouton de rose n’en pouvait plus d’être lui-même. Il avait tout bonnement l’impression d’étouffer. Ça durait depuis tellement longtemps, qu’il ne se souvenait même plus depuis quand. N’y tenant plus, il se tourna vers le grand lotus fleuri non loin de lui et lui demanda : Comment as-tu fais pour fleurir ? Je ne sais pas, c’est advenu, il n’y a rien à…

Lire la suite

La pulsation de la mélodie entre lentement par les pores de la peau. Elle coule d’une cellule à l’autre jusqu’à inonder le corps tout entier. Irrésistiblement emportée par ce flux, la tête penche vers la poitrine pour s’y poser doucement. La barbe brune fait connaissance avec les cheveux blonds en souriant. Le bras comprend qu’il n’a plus qu’une chose à faire : entourer calmement…

Lire la suite

Du haut de ses pierres de taille restaurées, la vieille maison de ville sourit doucement à la lune. Dans son œil gauche au verre dépoli, on devine le corps musclé d’un jeune homme sortant de la douche. Sa peau d’airain épouse le blanc moelleux de la serviette éponge, tandis qu’il frictionne ses cheveux crépus. Dans l’œil droit de la vieille dame, on peut voir…

Lire la suite

L’odeur du repas termine tranquillement son petit tour de la maison. Sur l’égouttoir, deux fourchettes encore humides s’apprêtent à passer la nuit côte à côte. Elle se pelotonne contre lui, pose doucement la tête sur son épaule, tandis qu’une couverture polaire s’amuse à lui manger les pieds. Ils ne savent toujours pas par quel miracle ils se sont retrouvés là, au creux de ce…

Lire la suite

Il pose délicatement sa main sur la joue blanche, comme un prolongement de toute la tendresse de son regard. Elle lève des yeux presque suppliants vers lui, tandis que sa lèvre inférieure se met à trembler. Pourquoi semble-t-elle triste ? Comment lui expliquer qu’au moment même où ses doigts ont touché la peau du visage, ils ont brutalement réveillé des années de solitude et…

Lire la suite

La vibration des cordes se propage sans effort dans toute la boite crânienne, faisant éclater au passage de minuscules bulles de souvenirs qui s’échappent en souriant. De son côté, le rythme de la percussion se balade sans vergogne jusqu’aux gros orteils soudain pris d’une irrésistible envie de dodeliner. La basse se montre plus discrète. Elle coule lentement vers le cœur jusqu’à ce qu’ils palpitent…

Lire la suite

Comme elle ne comprenait pas très bien comment fonctionnait le monde, elle a essayé de le dessiner, avec le plus de détails possible. La tête penchée sur sa feuille pendant plusieurs heures, la langue tirée sur le côté, elle a choisi soigneusement ses feutres et, point par point, tenté de recopier la vie. Mais ça n’a pas marché. Alors elle a beaucoup réfléchi en…

Lire la suite

Des molécules en pagaille virevoltent tout autour de son corps flou. Les siennes ? Celles des autres ? Elle pose la main sur un piquet métallique pour tenter de garder un maigre contact avec le réel. Immédiatement, de longues racines noires se mettent à pousser au pied du poteau et s’enfoncent profondément dans les entrailles de la terre. Le feu passe au vert. Un…

Lire la suite

Dans un mouvement délicat, les doigts de la main gauche se posent sur le haut du crâne, puis plongent dans les longs cheveux noirs pour faire connaissance avec les nœuds sans réveiller le cuir chevelu encore assoupi. Les poils de la brosse prennent doucement le relais, puis à nouveau les doigts, engageant une danse matinale qui va durer plusieurs minutes. Toujours sans un mot,…

Lire la suite

La plume s’agrippe aux fibres du papier tandis que les mots coulent lentement, comme attirés. Puis le geste se fige, la main se relève, pour retourner une dernière fois signer la missive. Après une relecture rapide, Marie embrasse la lettre, la plie soigneusement, et la dépose avec toutes les autres dans le tiroir du secrétaire verni. Elle jette un coup d’œil tendre au portrait…

Lire la suite

10/16