Aspergirl : l’Asperger au féminin

Aspergirl : c’est comme ça que Rudy Simone, dans livre Aspergirls: Empowering Females with Asperger Syndrome (qui existe aussi en français), appelle les femmes avec un syndrome d’Asperger, c’est à dire une forme d’autisme sans déficit intellectuel.

Il se trouve que pendant longtemps, cette forme d’autisme a plutôt été étudiée chez des garçons, car ils semblent plus souvent atteints par ce syndrome que les filles. Du coup, les caractéristiques habituellement admises ne correspondent pas forcément à celles que l’on peut trouver chez les filles, et a fortiori chez les femmes qui ont une grande capacité à compenser leurs difficultés (même si généralement ça les épuise de le faire).

La liste ci-dessous décrit donc un certain nombre de caractéristiques que, selon Rudy Simone, l’on peut retrouver chez les femmes Asperger.

Il ne s’agit évidemment pas de critères diagnostiques, mais si vous vous retrouvez dans ces descriptions, c’est peut-être un premier pas vers une meilleure compréhension de votre fonctionnement…

Pour poursuivre l’exploration, je vous conseille l’excellent blog « Les tribulations d’une Aspergirl« , et notamment cet article : Pourriez-vous être un adulte atteint du syndrome d’Asperger ?

APPARENCE, HABITUDES PERSONNELLES

  • S’habille confortablement pour cause de problèmes sensoriels et/ou par facilité.
  • Ne passe pas excessivement de temps à faire sa toilette ou à se coiffer. Les coupes de cheveux sont souvent du type « facile à entretenir ». Peut très bien se contenter de ne pas faire sa toilette tout le temps.
  • Personnalité excentrique qui peut se refléter dans l’apparence.
  • Paraît jeune pour son âge, dans son apparence, ses vêtements, son comportement et ses goûts.
  • Généralement son visage et ses gestes sont légèrement plus expressifs que celui de ses homologues masculins.
  • Peut avoir de nombreux traits androgynes malgré une apparence extérieure très féminine. Se pense moitié homme, moitié femme (bon équilibre anima/animus)
  • Peut ne pas avoir un sentiment d’identité très marqué, et être un véritable caméléon, en particulier avant le diagnostic.
  • Aime lire et visionner des films pour se retirer du monde. Souvent de la science fiction, du fantasy, des oeuvres à destination des enfants, peut avoir des oeuvres préférées qui lui servent de refuge.
  • Utilise le contrôle comme technique de gestion du stress : règles, discipline, rigidité de certaines habitudes, ce qui peut apparaître comme contradictoire avec son côté non-conventionnel.
  • Généralement plus heureuse à la maison ou dans un autre environnement contrôlé.

INTELLECT/DONS/EDUCATION/VOCATION

  • Peut avoir été diagnostiquée autiste ou asperger étant enfant, ou avoir été perçue comme très intelligente, timide, hypersensible, etc. Peut aussi avoir eu des difficultés d’apprentissage évidentes ou sévères.
  • Souvent musicienne ou artiste.
  • Peut posséder une habileté particulière ou un talent marqué dans un domaine précis.
  • Peut avoir un intérêt fort pour les ordinateurs, les jeux, la science, le design graphique, l’invention de choses de nature visuelle ou technologique. Les penseurs les plus verbaux graviteront vers l’écriture, les langues, les études de cultures étrangères, la psychologie.
  • Peut avoir appris à lire seule, avoir été hyperlexique dans l’enfance, et possédera une large variété de talents appris en autodidacte.
  • Peut avoir fait de hautes études mais avoir eu des difficultés avec l’aspect social de l’université. Peut posséder un ou plusieurs diplômes inachevés.
  • Peut être absolument passionnée par un cursus d’études ou un emploi, puis changer de direction ou perdre tout intérêt pour eux de façon brutale.
  • Aura souvent du mal à garder un emploi et peut avoir peur du monde du travail.
  • Extrêmement intelligente, et cependant peut être lente à comprendre certaines choses pour des raisons de problèmes d’intégration sensorielle,ou de déchiffrement cognitif.
  • Ne se débrouille pas très bien avec les instructions verbales, aura besoin d’écrire ou de se faire un diagramme.
  • Aura des obsessions, mais elles ne sont pas aussi inhabituelles que celles de leurs homologues masculins (moins de chances qu’elles soient obsédées par les trains).

ÉMOTIONNEL/PHYSIQUE

  • Émotionnellement immature et émotionnellement sensible. L’anxiété et la peur sont les émotions prédominantes.
  • Plus ouvertes à l’idée de parler de leurs problèmes émotionnels et de leurs sentiments que leurs homologues masculins.
  • Forts problèmes sensoriels : sons, images, odeurs, toucher, et sujettes aux saturations sensorielles (moins sujettes aux aversions concernant le goût ou la texture de la nourriture que les hommes).
  • Souvent de mauvaise humeur et enclines a la dépression, ont pu être faussement diagnostiquées bipolaires ou maniaco-dépressives (symptômes souvent associés à l’autisme ou au SA) alors que le diagnostique d’autisme était écarté.
  • Ont pu recevoir différentes prescriptions pour traiter leurs symptômes. Seront sensibles à toute médication, et plus généralement à tout ce qui entre dans leur corps, et ont pu avoir de fortes réactions.
  • 9 sur 10 ont souffert de problèmes gastro intestinaux, du plus léger au plus sévère. (ulcères, reflux acides, syndrome du colon irritable, etc)
  • Se stimule pour se soulager lorsqu’elle est triste ou agitée : balancement, frottement du visage, chantonnement, mouvements des doigts ou de la main, remuement de jambe, tapement de pied, etc.
  • Tout aussi physiquement expressive quand elle est joyeuse : applaudissements, chants, saut, danse, bondissements, etc..
  • Encline aux mouvements d’humeur ou aux crises de larmes soudaines, parfois même en public, à propos de choses apparemment anodines, ceci étant dû a une surcharge sensorielle.
  • Hait l’injustice et déteste être comprise de travers, les réactions pouvant aller de la colère à la rage.
  • Encline au mutisme lorsqu’elle est stressée ou énervée, en particulier à la suite d’une crise sensorielle. Moins sujette au bégaiement que les hommes, mais peut avoir une voix rauque, parfois monotone, en cas de stress ou de tristesse.

SOCIAL/SENTIMENTAL

  • Ses mots et ses actions sont souvent mal comprises par les autres.
  • Perçue comme froide et égoïste, inamicale.
  • Peut être très volubile parfois, et s’échauffer vivement si elle parle d’un sujet qui la passionne.
  • Peut sembler timide ou silencieuse.
  • Comme les aspies homme, se renfermera complètement en situation sociale si ses limites sont atteintes, mais est généralement plus apte a s’intégrer socialement à petites doses. Peut aussi donner l’impression d’être tout à fait à l’aise, mais ce n’est qu’une façade.
  • Ne sort pas beaucoup. Sortira plus facilement avec son compagnon ou ses enfants si elle en a.
  • N’a pas beaucoup d’amies filles et n’est pas très douée pour les choses typiquement féminines comme le shopping ou « traîner ».
  • Aura une amie très proche ou plusieurs à l’école, mais cela ne dure pas à l’âge adulte.
  • Peut vouloir ou non être dans une relation amoureuse. Si oui, elle prend probablement cette relation au sérieux, mais elle préférera fréquemment être célibataire ou seule.
  • En raison de problèmes sensoriels, appréciera particulièrement les relations sexuelles ou les détestera.
  • Si elle est attirée par un homme, elle peut être très visiblement maladroite dans ses tentatives de le lui faire savoir. Par exemple : le fixer du regard, ou l’appeler fréquemment. Ceci est dû au fait qu’elle fait une fixation, et à un manque de compréhension de la répartition des rôles sociaux par genres. Cela s’améliore avec la maturité.
  • Préfère souvent la compagnie des animaux si elle n’a pas de problème sensoriels avec eux (odeurs, bruit).

VOIR AUSSI : Liste non-officielle des caractéristiques des femmes Asperger